L’aura, les plans et les kystes émotionnels

Autour de notre corps, dans ce que l’on appelle notre aura, peuvent se former des cristallisations d’énergie que l’on appelle kystes émotionnels. Ces kystes perturbent la circulation de notre énergie. Voici comment les détecter, les repérer et les retirer.

L’aura

L’aura est l’émanation des différents corps subtils dont nous sommes constitués.

L’aura se présente comme une sorte de halo fluidique plus ou moins lumineux entourant chaque être vivant.

Sa fonction est principalement protectrice, elle est l’expression de notre état physique, psychique et de notre évolution spirituelle.

De forme ovoïde, l’aura changerait de couleur selon l’évolution, l’état émotionnel et/ou l’état de santé du sujet.

Les plans du corps éthérique

Le corps énergétique (ou éthérique) est divisé par trois « plans » :

  • Le plan latéral
  • Le plan horizontal (ou équatorial)
  • Le plan vertical

On peut sentir leur emplacement par clair ressenti (à l’aide de nos mains).

Le plan horizontal est situé au niveau du nombril et mesure environ 3 cm d’épaisseur.

Sa position peut changer selon que votre taux vibratoire varie brusquement ou en fonction de l’activité (ou plutôt de la fermeture) de vos chakras.

Le plan vertical délimite le côté droit du côté gauche du corps en passant par le nombril.

Il peut se décaler en présence d’une énergie néfaste pour vous.

Le plan latéral délimite l’avant et l’arrière de votre corps et se situe au niveau de votre colonne vertébrale. Il est assez rare qu’il soit décalé.

L’emplacement de ces plans sert surtout à la mesure et au diagnostic. Même s’il est possible de les replacer facilement, il est préférable de trouver la cause d’un décalage.

En général, le fait d’enlever les kystes émotionnels et de régler les chakras d’une personne suffit à les replacer automatiquement.

Les kystes émotionnels

Un kyste émotionnel ou mental (parfois appelé « masse ») est un agglomérat d’énergie négative qui s’est cristallisée dans notre aura à la suite d’une émotion forte.

Plus une émotion est forte, plus le kyste sera gros, plus il sera ancien, plus il sera dense.

Ils sont situés dans l’aura à quelques centimètres du corps physique et reliés à celui-ci par un fil d’énergie.

La présence d’un kyste émotionnel perturbe la circulation de l’énergie ainsi que l’alignement des corps, il convient donc de les enlever (en ayant coupé au préalable le lien qui les relie au corps physique).

On peut donc, en mesurant les plans, repérer facilement la zone dans laquelle se trouve un kyste. Il suffit alors de scanner cette zone à l’aide de ses mains pour le sentir.

Quand on enlève un kyste on laisse une faille dans l’aura, il faut donc la reboucher avec de l’énergie (si possible pas celle du thérapeute). Même si on rebouche le trou, cette opération va fatiguer le patient car il devra combler le vide avec son énergie propre.

Une autre technique qui permet une récupération plus rapide du patient consiste à transmuter l’énergie du kyste (à l’aide de la flamme violette par exemple), cela évite au patient de reconstituer l’énergie enlevée.

Par contre cela aura un coût énergétique pour le praticien.

Un des principes de l’alchimie (et donc des transmutations) et celui de l’échange équivalent, il est donc important de se faire rémunérer d’une façon ou d’une autre lorsque l’on pratique ce genre de soin, sous peine de le rendre moins efficace.

Les déplacements des plans du corps énergétique et les kystes émotionnels sont généralement les conséquences d’un problème émotionnel qu’il faut déterminer et régler pour éviter qu’ils reviennent.

Sébastien

Inscrivez-vous gratuitement pour être tenu au courant des nouveaux articles et des évènements publiés sur notre site.

RECEVEZ EN CADEAU UN COURS de 40 pages sur les bases du clair ressenti et de la géobiologie en vous inscrivant à notre newsletter.