Église Templière St Pierre de Campublic – historique

La chapelle Saint-Pierre-de-Campublic est située au Sud de la ville de Beaucaire dans le département du Gard, sur la rive droite à environ 1200 m du Rhône.

Elle a été étudiée par A Michelozzi, chercheur associé du CNRS de Lattes, qui a publié un compte rendu dans « Archéologie du Midi Médiéval-2007 ».

L’auteur qui a fait une étude très approfondie signale que l’édifice est mentionné en 824 et qu’il était doté d’un sanctuaire comportant trois autels consacrés à Saint Pierre, Saint Jean et Sainte Marie. Le chercheur a discerné trois étapes de construction : 

– « En premier au 11 èmesiècle on construit une nef de 3 travées avec un chevet trilobé ».

– « Puis vers 1200 il ne reste plus que deux nefs par destruction de la nef septentrionale. »

–  Après une nouvelle destruction au 15ème – 16ème siècle on assiste à une reconstruction avec réduction de la nef. L’auteur poursuit son analyse après avoir constaté l’existence d’arcs outrepassés.

Il y avait à cet endroit au bord du fleuve un port, cité dans les textes « Villa Camp-Public », qui avait déjà été utilisé par les romains. Dans un acte de 824 le village « villa campopublico », est compris, avec son église, dans les biens de Noton archevêque d’Arles.

La proximité de la ville de Beaucaire (Ugernum) au nord, et d’une voie de circulation au nord/ouest et du fleuve à l’est, en font un endroit idéal.

Les Templiers ont reçu cette propriété en 1193 d’ Imbert d’Eyguières, Archevêque d’Arles, (9 octobre 1191).

A cette période, nous ne connaissons pas le nom de l’église.

Lorsqu’ils prennent possession du lieu, ils fondent une commanderie (1193/1310) qui sera chapeautée par la maison mère de St Gilles.

Comme dans toutes les commanderies de l’ordre, il y a une église ou une chapelle pour les moines soldats. Nous savons qu’un lieu de culte existe déjà, et qu’au fils des siècles plusieurs modifications vont avoir lieu. Elle fut sans aucun doute remaniée par les Templiers, pour en faire l’église de leur commanderie.

En 1307, soixante-six d’entre eux sont arrêtés dans la sénéchaussée de Beaucaire. En 1310, les biens sont confiés à une administration laïque, puis en 1312 aux hospitaliers de St Jean de Jérusalem (ordre de Malte) comme l’ensemble des possessions du Temple.

Vous pouvez trouver ici le diagnostic géobiologique complet de l’église : Article diagnostic géobiologique église St Pierre de Campublic.

Michel

formation geobiologie

Nos formations en géobiologie

Intéressé par nos formation en géobiologie avec Michel et Sébastien ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Inscrivez-vous gratuitement pour être tenu au courant des nouveaux articles et des évènements publiés sur notre site.

RECEVEZ EN CADEAU UN COURS de 40 pages sur les bases du clair ressenti et de la géobiologie en vous inscrivant à notre newsletter.