Équilibrer les chakras au pendule

L’un des soins les plus faciles à réaliser en énergétique est l’équilibrage des chakras au pendule. Cela ne prend pas beaucoup de temps et c’est quasiment sans risques.

Il y a un pré-requis : avoir établi une convention avec son pendule. Pour savoir comment faire je vous invite à lire l’article : Les bases de la radiesthésie.

Avant de commencer, une chose évidente : on demande l’autorisation à la personne que l’on va traiter. Après, on se doute que quelqu’un d’allongé, au-dessus de qui vous faite tourner un pendule, est un minimum au courant de ce que vous lui voulez.

Une autre autorisation à demander est celle de soigner le patient, vous pouvez la demander à l’univers, à dieu, à vos guides, peu importe. L’idée c’est que s’il y a un risque pour vous, on vous dira non. Ne pas écouter cet avertissement est une leçon de celles qui marquent, libre à vous …

Maintenant, pour commencer, il faut savoir où se situent les sept chakras majeurs. On effectue le rééquilibrage du bas vers le haut, donc chakra racine, puis sacré, puis plexus solaire, puis cœur, puis gorge, puis troisième œil et enfin couronne (quand on agit sur un chakra ça agit aussi sur ceux situés au-dessus).

Le principe est simple : on place le pendule au-dessus du chakra et on demande à haute voix (au début) « je souhaite tester le chakra racine de nom_de_la_personne ». Et là on observe le mouvement. Pour moi la convention s’est fait toute seule : un « oui » signifie que le chakra et ouvert un « non » qu’il est fermé. L’intensité du mouvement a son importance, elle détermine le degré d’ouverture et de fermeture.

Du coup, avant de ré-ouvrir les chakras fermés ou d’ouvrir d’avantage les chakras qui ne le sont pas suffisamment, on teste l’ensemble des sept chakras majeurs afin de s’étalonner. En effet l’amplitude dépend de votre état de forme, du patient, de votre lien avec celui-ci, etc.

Une fois étalonné on met le pendule au-dessus d’un chakra déséquilibré et on demande à haute voix « Je souhaite ouvrir le chakras racine de nom_de_la_personne». Et là le pendule se met à tourner. Sur ce point l’intention est plus importante que le mouvement du pendule qui sert principalement à indiquer que le processus est terminé. En effet j’ai appris, plusieurs mois après avoir commencé à soigner des gens, que les chakras (qui ressemblent à de petits tourbillons énergétiques) ne tournent pas tous dans le même sens. Hors mon pendule tourne tout le temps dans le sens horaire, et pourtant cela fonctionne.

Autre chose, un chakra peut aussi être trop ouvert, pour compenser un autre généralement, on procède de la même manière pour le refermer en partie.

Il existe de nombreux autres chakras que l’on peut équilibrer : les chakras secondaires (imra, thoral, naxal, erepsus et estar) et les chakras mineurs, ceux de chaque articulation par exemple.

Cette pratique n’est pas très risquée pour les patients il s’agit de relancer la circulation de l’énergie, et si vous êtes sur le point de faire une bêtise, votre pendule ne bougera pas. Alors n’hésitez plus, lancez-vous.

Sébastien

Inscrivez-vous gratuitement pour être tenu au courant des nouveaux articles et des évènements publiés sur notre site.

RECEVEZ EN CADEAU UN COURS de 40 pages sur les bases du clair ressenti et de la géobiologie en vous inscrivant à notre newsletter.