Le cromlech de Swinside (Angleterre)

Les cercles de pierres en général nous font rêver depuis très longtemps, car ils soulèvent énormément de questions et apportent peu de réponses à ce jour. Tout a été imaginé, peu de chose ont été prouvées.

Le but précis des cromlechs n’est pas connu avec certitude, car ils ont été construits par des cultures préhistoriques qui n’ont laissé aucun document écrit sur leur signification ou leur fonction. Cependant, les archéologues ont avancé plusieurs hypothèses sur leur utilisation.

Ce sont des civilisations antérieures aux Grecs et aux Romains, qui ont construit des sanctuaires tels que les cromlechs, les menhirs et les dolmens. Ces structures préhistoriques sont encore présentes en Europe, y compris en Angleterre, bien qu’elles aient souvent été endommagées ou détruites au fil du temps, notamment en raison de l’influence de la nouvelle religion.

Il est vrai que ces structures ont souvent été associées à des pratiques religieuses ou spirituelles des civilisations préhistoriques. Ces sites étaient souvent considérés comme sacrés et servaient peut-être de lieux de culte, de sépulture ou de repères astronomiques.

Lorsque de nouvelles religions et croyances sont apparues, notamment le christianisme, de nombreux sites préhistoriques ont été vus d’un mauvais œil ou considérés comme païens. Certains ont été détruits délibérément ou utilisés pour construire des églises et d’autres structures religieuses, tandis que d’autres ont simplement été négligés et se sont dégradés au fil du temps.

Cependant, il convient de noter que tous les sites préhistoriques n’ont pas été détruits, et de nombreux efforts ont été déployés pour préserver et protéger ces vestiges importants de notre passé. De nos jours, de nombreux cromlechs, menhirs et dolmens sont considérés comme des sites archéologiques et touristiques, où les gens peuvent en apprendre davantage sur ces anciennes civilisations et leur culture.

Il est également possible que certains aspects de ces sites n’aient pas encore été complètement compris ou explorés. L’archéologie et la recherche continuent d’apporter de nouvelles découvertes et de nouvelles interprétations de ces structures anciennes, ce qui enrichit notre compréhension de l’histoire de l’humanité.

 

Il est possible que certaines pistes n’aient pas été abordées. Dans un précédent article, intitulé « les cercles de pierres », j’ai essayé d’effleurer la question.

Les différences visibles entre des milliers de cercles de pierres sont nombreuses.

– des diamètres différents.

– plusieurs à proximité l’un de l’autre.

– des formes différentes.

– avec un menhir ou un autel au centre.

– plusieurs d’autres cercles à l’intérieur d’un plus grand.

– des formes géométriques différentes à l’intérieur des cercles.

– certains reliés entre eux par des allées de menhirs.

– certains bordés de fossés.

Il y a environ un demi-siècle, un anglais, Guy Underwood, radiesthésiste pensait que les hommes du néolithique ressentaient et maitrisaient les courants telluriques. Il a dû passer pour un illuminé. C’est seulement de nos jours qu’on s’aperçoit qu’il avait vu juste. Malheureusement à cette époque, la Géobiologie était encore que discrètement pratiquée.

Angleterre

J’ai pris un site au hasard, sur la côte ouest de l’Angleterre à environ 27.5 km de la côte, à 210 m d’altitude, le Cromlech de Swinside.

 

GPS

Lat : 54.16.66 N

Long : 3.16.25 W

Il est dans un environnement dégagé, sans beaucoup de végétation. Il a un diamètre de 28.50 m environ.

 

Diagnostic géobiologique

Effectué sur plan avec Pendule et antenne de Lecher.

Les taux vibratoires des différents endroits, relevés avec le pendule.

 

Hors enceinte : 17 000 UB

Intérieur contre le mur périphérique : 20 000

Au centre : 800 000

 

Les réseaux telluriques

Les réseaux Hartmann et Curry sont absents du cercle de pierres.

Une ligne d’or passe à l’extérieur du cercle côté ouest.

Les veines d’eau

Elles sont au nombre de 6, 4 dans le cercle, 2 sur le mur périphérique.

Les Failles

Une faille sèche (en vert) passe par le centre du cercle.

Une faille humide (en rouge) dans la partie ouest.

Les Vortex avec cheminées cosmo-telluriques

Au nombre de 5 (rond bleu et blanc) à l’intérieur du cercle.

Cheminées cosmo-telluriques

Au nombre de 6 (rond noir) à l’intérieur du cercle.

Place d’initiation

Le rond vert à l’intérieur du cercle.

Carré de Saturne

Rond orange à l’extérieur du cercle.

Ossements

Rond rose à l’extérieur du cercle.

Diagnostic géobiologique

Effectué sur plan avec Pendule et antenne de Lecher.

Les taux vibratoires des différents endroits, relevés avec le pendule.

 

Hors enceinte : 17 000 UB

Intérieur contre le mur périphérique : 20 000

Au centre : 800 000

 

Les réseaux telluriques

Les réseaux Hartmann et Curry sont absents du cercle de pierres.

Une ligne d’or passe à l’extérieur du cercle côté ouest.

Les veines d’eau

Elles sont au nombre de 6, 4 dans le cercle, 2 sur le mur périphérique.

Les Failles

Une faille sèche (en vert) passe par le centre du cercle.

Une faille humide (en rouge) dans la partie ouest.

Les Vortex avec cheminées cosmo-telluriques

Au nombre de 5 (rond bleu et blanc) à l’intérieur du cercle.

Cheminées cosmo-telluriques

Au nombre de 6 (rond noir) à l’intérieur du cercle.

Place d’initiation

Le rond vert à l’intérieur du cercle.

Carré de Saturne

Rond orange à l’extérieur du cercle.

Ossements

Rond rose à l’extérieur du cercle.

Veines d'eau +failles

Remarques

Déjà les taux vibratoires élevés, indiquent que nous sommes sans doute en présence d’un lieu sacré.

L’absence des réseaux Hartmann et Curry sur le site n’est pas naturelle, cela indique une manipulation faite par les hommes. Les lignes se retrouvent agglutinées en grand nombre à l’extérieur du cercle. Ce sont des lignes qui alternent le positif et le négatif, elles contribuent à l’équilibre énergétique du lieu. Beaucoup de lieux sacrés sont dans cette configuration.

Les 6 veines d’eau et les 2 failles montrent que les caractéristiques requissent pour être un lieu fortement tellurique sont réunis.

Les 5 Vortex dans un espace restreint comme celui-ci indique que ce groupement a été créé par l’homme.

Les 6 cheminées cosmo-telluriques idem que pour les Vortex.

Le carré de Saturne (rond orange), est situé au sud/ouest du site. Il permet l’activation du lieu.

La place réservée aux initiations (rond vert).

Au S/E, présence d’ossements (rond rose).

Vortex + CCT etc..

Les Vortex

1 : il est dextrogyre, masculin, énergie cosmique. Il vibre à 90 000 Unités Bovis. Niveau 4.

2 : il est lévogyre, féminin, énergie tellurique. Il vibre à 200 000 UB. Niveau 5

3 : il est dextrogyre, masculin, énergie cosmique. Il vibre à 350 000 UB.    Niveau 5.

4 : il est dextrogyre, masculin, énergie cosmique. Il vibre à 90 000 UB.      Niveau 4.

5 : il est lévogyre, féminin, énergie tellurique. Il vibre à 95 000 UB. Niveau 4.

Sachant qu’un vortex est composé de deux spirales reliées entre elles, leur écartement peut être, selon le niveau de plusieurs dizaines de kilomètres. Les deux spirales relient deux lieux sacrés d’importance égale. L’idéal serait de trouver où se situe la deuxième spirale.

 

Les cheminées Cosmo-telluriques

A : positive

B : positive

C : positive

D : positive

E : positive

F : positive

La ligne sacrée située au N/O du cercle de pierres ajoute une puissance énergétique importante au site.

C’est justement l’action conjuguée des vortex et les cheminées cosmo-telluriques qui permettent l’équilibrage énergétique du site. Sur les 5 vortex, 3 diffusent de l’énergie cosmique, 2 de l’énergie tellurique. Les cheminées qui fonctionnent par alternance permettent elles aussi l’équilibrage entre les forces cosmiques et telluriques.

Présence de lignes médicinales

La table de Mendeleïev est un arrangement systématique des éléments chimiques en fonction de leurs propriétés physiques et chimiques. Elle est basée sur la structure atomique et les caractéristiques des éléments. Chaque élément dans la table de Mendeleïev est caractérisé par son numéro atomique, sa masse atomique, sa configuration électronique et ses propriétés chimiques. Chaque métal possède ainsi une information vibratoire avec sa propre fréquence, ce qui lui donne des vertus spécifiques.

Ce sont des réseaux particuliers qui ont des vertus thérapeutiques, on les trouve dans la nature et dans beaucoup de lieux sacrés. Dans les églises, le clergé les a utilisées en matérialisant leurs positions sur les murs périphériques de l’édifice par des statues, des tableaux, des symboles, des ex-voto ou des reliques. Il est clair que cette concentration de lignes « médicinales » est artificielle, ce sont les hommes qui les ont manipulés, afin que les fidèles profitent des bienfaits en croyant aux miracles.

On notera qu’avec ces résilles, il n’existe pas de risques de toxicité, comme par exemple les aliments au contact avec l’aluminium, car elles fonctionnent par information comme en homéopathie ou oligothérapie.

Présence des lignes de métaux, semi-métaux ou métalloïdes.

Nous savons depuis longtemps, que de très nombreux lieux sacrés comme les fontaines, les menhirs, etc.., sont réputés comme étant des lieux de guérison.

Ce n’est pas que le site qui est bénéfique, mais les lignes telluriques qui cheminent dans son sous-sol qui ont des vertus. Ces vertus sont décuplées par les forts taux vibratoires du cercle de pierres.

Sur ce cromlech, il n’y a pas moins de 13 lignes (simple, double ou triple) que j’appellerais « médicinales ». Toutes ces lignes ont une ou des vertus qui pour le grand public sont souvent insoupçonnées. La largeur des flux de chaque ligne varie de 30 cm à 70 cm environ. Lorsque deux ou trois sont parallèles, vous imaginez le nombre de personnes qu’elles pouvaient recevoir ?.

La géobiologie permet de trouver et de comprendre les bienfaits de ces lignes.

Chaque ligne de métaux ou de métalloïdes fait partie d’une résille, comme les réseaux Hartmann et Curry, soit cardinale (Nord/sud-Est/ouest), soit diagonale.

Une énigme est à résoudre. Lorsque les lignes se croisent ? qu’en est-il des vertus ? Elles s’additionnent ? elles s’annulent ?.

Je pense que, la classe sacerdotale des Celtes ne les a pas fait se croiser par hasard.

 

 

Les vertus des lignes

Le signe juste après le nom de la ligne indique la position du réseau, par rapport au Nord.

+ : Cardinal (N/S, E/O).

X :  diagonal par rapport au Nord.

 

Le manganèse: x. Il pourra être utilisé dans le traitement du terrain allergique chez les enfants (diathèse). Conseillé dans l’asthme, rhume des foins, urticaire, eczéma, allergie alimentaire, surdité, troubles et douleurs articulaires, ostéo arthrose, Alzheimer, stérilité, régulation thyroïdienne, hypertension, vertige, tachycardie.

L’argent: x : bronchite, pharyngite, grippe fébrile, action anti inflammatoire.

Le bismuth: x : orl, syphilis.

Le bore: x : vertiges, frayeur.

Le chrome: + : obésité, diabète, hypertension artérielle.

Le cobalt: + : hypertension, crampes, céphalée, réaction émotive aiguë.

Le cuivre: + : maladie infectieuse, articulations, inflammation.

Le mercure: +: inflammation des muqueuses, impulsions suicidaires et homicide.

Le nickel/ cobalt: digestion.

Le palladium: + : décalcification (fracture, ostéoporose).

Le silicium: x : arthrose, altération de la peau.

Le soufre: x : dermatose, exéma, inflammation rhumatismale.

Le strontium: + : conjonction cérébrale.

Le titane: + : déficit intellectuel.

À mon avis, la forte concentration de ces lignes autour et dans le cercle de pierres n’est pas fortuite. C’est justement qu’après avoir trouvé l’emplacement idéal pour construire le cromlech, les lignes médicinales ont été trouvées et regroupées autour du site. Du fait, la présence de cet ensemble d’éléments donne à l’endroit un énorme potentiel de guérison. La position des lignes et des croisements devait être matérialisée par des petits menhirs disparus aujourd’hui.

Il est probable que sur ce genre de site, seul un petit nombre de personnes prenait place à l’intérieur. Les initiés étaient peu nombreux, les Druides, les Ovates ou les Bardes selon la cérémonie. Pour les initiations, le candidat aussi était présent à l’intérieur du cercle de pierres.

Le reste de la population conviée devait rester à l’extérieur.

Lorsqu’une cérémonie était programmée, un nombre important d’habitants devait être présent, car le site allait être activé énergétiquement. Et ils pouvaient bénéficier au maximum des bienfaits des lignes médicinales.

Avant la cérémonie, un initié procédait à l’activation du site, à la fin de la cérémonie au bout d’un certain temps les taux vibratoires revenaient à leurs niveaux initiaux. Aujourd’hui, malgré l’inactivation, les taux demeurent même actuellement élevés, c’est l’énergie résiduelle. Je n’ose pas imaginer Les niveaux à l’activation, ça doit être phénoménal.

Bien entendu, pour confirmer le résultat de mes recherches, il me faudra multiplier les exemples. Je vais essayer d’en étudier 3 en Angleterre, 3 en France, 3 en Irlande. C’est la seule façon d’avoir une comparaison recevable.

Il y a tellement de choses que nous ne comprenons pas encore.

 

Savoir et un devoir.

Michel

formation geobiologie

Nos formations en géobiologie

Intéressé par nos formation en géobiologie avec Michel et Sébastien ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous.

druidisme

Nos formations au druidisme

Intéressé par nos formation au druidisme avec Célia et Sébastien ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous.

Inscrivez-vous gratuitement pour être tenu au courant des nouveaux articles et des évènements publiés sur notre site.

RECEVEZ EN CADEAU UN COURS de 40 pages sur les bases du clair ressenti et de la géobiologie en vous inscrivant à notre newsletter.