La blessure de l’humiliation – le masque du masochiste

Vous prenez un plaisir inconscient à vous faire du mal, à fréquenter les mauvaises personnes, à prendre les mauvais emplois, à choisir les mauvaises vacances, vous êtes peut-être victime d’une blessure de l’humiliation.

Quand on a eu une enfance difficile dans laquelle on a souffert et que l’on a été humilié, cela représente notre zone de confort, celle que l’on connait et dans laquelle on reste.

Les caractéristiques de la victime de la blessure de l’humiliation sont :

  • Recherche de l’humiliation dans sa zone de confort.
  • Hypersensibilité, un mot peu la blesser.
  • Ressent beaucoup la honte.
  • Une vie dans l’excès (sexe, nourriture, travail …).
  • Ne se sent pas digne, se met beaucoup de pression.
  • Se dévalorise en se comparant à mieux qu’elle.
  • Se fait manipuler par son égo.
  • A du mal à exprimer ses besoins et à communiquer.
  • A peur d’être jugée indigne.
  • Pratique l’auto-maltraitance inconsciente (nourriture=réconfort par exemple).

Elle se fait mal, elle ne se respecte pas. Elle est la cible parfaite pour les pervers narcissiques.

Comment en sortir

On se place en observateur de nos réactions.

On repère quand on se dévalorise et à la place on se met en valeur.

On reconnaitre sa valeur et on la développe, (voir la construction de l’estime de soi dans la blessure de l’abandon)

On doit se reprogrammer, on remplace les mauvaises pensées par des bonnes, on se parle avec le tu (cela aide à plus facilement reprogrammer l’inconscient) :

Par exemple : Arrête de te dévaloriser et d’écouter ce genre de pensées, tu sais que ce n’est pas bon pour toi, tu es gentil, tu es organisé, tu es sincère, tu es doux, tu es formidable.

On lâche prise sur la peur du jugement : on s’en moque de ce que pense les autres, d’avoir quelques kilos en trop. Que ce soit la famille, les amis et même le compagnon, ils ont le droit de penser ce qu’ils veulent, mais c’est leur avis, pas le vôtre.

On se pose la question : est-ce qu’une bonne personne mériterais que l’on la traite de …

Et l’on sort progressivement de cette zone de maltraitance dans laquelle on se sent nul et indigne et dans laquelle on accepte de se laisser maltraité.

On apprend à dire non.

On arrête de se comparer aux autres.

On prend conscience de nos excès et on les notes par écris (est ce que j’ai trop fumé, est-ce que j’ai trop mangé, est ce que j’ai trop dépensé d’argent ?).

Au début on constate, puis on essaye de diminuer nos excès progressivement.

On s’affirme face aux autres grâce aux 4 phases. C’est-à-dire que l’on formule un refus de la manière suivante :

    • J’ai quelque chose d’important à te dire (on attire l’attention, la concentration de l’autre)
    • On donne trois qualités : tu es quelqu’un que j’apprécie énormément, de très gentil et de serviable
    • MAIS je ressens … je pense … je ne peux pas …
    • Et on propose une solution.

On décèle l’auto maltraitance, on repére les détails et met en place des actions pour remplacer par de l’auto bienveillance.

Exemples d’auto maltraitance :

  • Avoir des pensées de comparaison.
  • Avoir des pensées négatives.
  • Mal se considérer.
  • Ne pas respecter son corps.
  • Avoir un rythme effréné.
  • Avoir le mental dans le passé ou le futur.
  • Être dans l’excès : nourriture, drogue, sexe, travail, glandage …
  • Faire n’importe quoi (en discothèque par exemple).
  • Se culpabiliser.
  • Pratiquer l’autoflagellation.
  • Se plaindre en permanence.

Exemples d’auto bientraitance :

  • Avoir des pensées d’encouragement.
  • Faire de la joie.
  • Être fier de soi.
  • Prendre soin de soi, de son corps, de son esprit.
  • Rester dans le moment présent.
  • Trouver les bonnes doses, ne pas exagérer.
  • Écouter son intuition.
  • Faire du mieux que l’on peut et s’en satisfaire.
  • Poser des limites à soi et aux autres.
  • Oser aller dans une zone de confort dans laquelle on est bien.

En résumé: prendre conscience puis développer de la fierté.

Le problème est réglable en 42 jours si on s’y applique consciencieusement.

Sébastien

Inscrivez-vous gratuitement pour être tenu au courant des nouveaux articles et des évènements publiés sur notre site.

RECEVEZ EN CADEAU UN COURS de 40 pages sur les bases du clair ressenti et de la géobiologie en vous inscrivant à notre newsletter.